Bibliographie / Bibliography

Baratte, S., 2000, Les émaux peints de Limoges, Musée du Louvre, Paris : RMN.

Bélévitch-Stankevitch, H., Le Goût chinois en France au temps de Louis XIV, Paris, Jouve et Cie, 1910.

Berg, M., 2013, Writing the History of the Global. Challenges for the 21st Century, Oxford : OUP, 2013.

Berg, M., 2015, Goods from the East, 1600-1800 : Trading Eurasia, Londres : Palgrave.

Bernard, H., 1942, « Le voyage du père de Fontaney au Siam et en Chine, 1685-1687. D’après des sources inédites », Bulletin de l’Université Aurore, 3, 227-280.

Bertrand, R., 2011, L’histoire à parts égales, Paris : Seuil.

Beyssi-Cassan, M., 2006, Le métier d’émailleur à Limoges XVIe-XVIIe siècle, Limoges : PULIM.

Bimbenet-Privat, M., 2002, Les orfèvres et l’orfèvrerie de Paris au XVIIe siècle, Paris : CTHVP.

Bimbenet-Privat, M., 2015, « Les émaux d’orfèvres XVIe-XVIIIe siècles, dans I. BIRON, Émaux sur métal du IXe au XIXe siècle. Histoire, technique et matériaux, Dijon : Faton, p. 90-101.

Biron I., Quette B., 2011, « A Technical Study of Early Chinese Enamels », in Cloisonné; Chinese Enamels from the Yuan, Ming and Qing Dynasties, Quette, B. éd, New York : Bard Graduate Center, Paris : Musée des Arts Décoratifs, New Haven/London : Yale University Press , 311-319.

Biron, I., 2015, Emaux sur métal du IXe au XIXe siècle, histoire, technique et matériaux, Paris : Editions Faton.

Blanc, M.-Notin, V., 2011, Emaux peints de Limoges XVe-XVIIIe siècles, Paris : Les Arts décoratifs.

Blanc,M., Notin, V., Biron, I., Colomban, Ph., 2011, Emaux peints de Limoges XVe-XVIIIe siècles, Editions du Musée des arts décoratifs

Braunschweig, 2002,

Bray, F., 2008, « Science, Technique, Technology: Passages between Matter and Knowledge in Imperial Chinese Agriculture, » British Journal for the History of Science, 41, 319-344.

Bray, F., 2013, Technology, Gender and History in Imperial China: Great Transformations Reconsidered, Londres : Routledge.

Bray, F., Coclains, P. A., Fields-Black, E. L., & Schäfer, D. (eds.). (2015). Rice: global networks and new histories. New York : Cambridge University Press.

Bulkina L.-Rappe,T., 2005, Les émaux peints de Limoges de la collection de l’Ermitage. Catalogue de l’exposition, Saint-Pétersbourg.

Cannella, A.-F., 2006, Gemmes, verre coloré, fausses pierres précieuses au Moyen Âge : le quatrième livre du « Trésorier de philosophie naturelle des pierres précieuses » de Jean d’Outremeuse, Liège : Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège.

Caroselli, S., 1993, The painted enamels of Limoges, Los Angeles : Los Angeles County Museum, of Art.

Castelluccio, S., 2014, Le Prince et le marchand. Le commerce de luxe chez les marchands merciers parisiens pendant le règne de Louis XIV, Paris : SPM.

Castelluccio, S., Le Goût pour les laques de Chine et du Japon à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles, Saint-Rémy-en-l’Eau : Editions Monelle Hayot, à paraître.

Castronovo, 2014, Smalti di Limoges del XIII secolo, Museo civico d’Arte Antica di Torino : Palazzo Madama.

Colomban, Ph., 2011, « L’identification non-destructive des émaux par microscopie Raman », in Blanc, M., émaux peints de Limoges, XVe-XVIIIe siècle, Paris : Les Arts Décoratifs, 21-25.

Colomban, Ph., 2012, « Pottery, Glass and Enamelled Artefacts: How to Extract Information on their Manufacture Technology, Origin and Age? » in H. Howell & P. Vandenabeele eds, Analytical Archaeometry, Cambridge : Royal Society of Chemistry, 245-267.

Cordier, H., 1886, La France en Chine au dix-huitième siècle. Documents inédits publiés sur les manuscrits conservés au dépôt des Affaires étrangères avec une introduction et des notes. 2 vol.

Corpus des émaux méridionaux, 2011, M.M. Gautier M.M., Antoine, E.D. Gaborit-Chopin, dir, Corpus des Émaux méridionaux, t. 2, L’Apogée 1190-1215, Paris : Ed. CTHS-Louvre.

Curtis, E. B., 1993, « Enamels for the Kangxi Emperor », Journal of the International Chinese Stuff Bottle Society, 25[4], 95sq.

Curtis, E. B., 2001, « A Plan of the Emperor’s Glassworks », Arts Asiatiques, 56[1], 81-90.

Curtis, E. B., 2009, Glass Exchange between Europe and China, 1550-1800. Diplomatic, Mercantile and Technological Interactions. Aldershot : Ashgate.

Deng, K., 2004, « Why did the Chinese never develop a steam engine ? », History of Technology, 25, 151-171.

Deng, K., 2009, « Movers and shakers of knowledge in China during the Ming-Qing period », History of Technology, 29, 57-80.

Deng, K., Liu, J., 2009, dossier « Chinese technological history : The Great Divergence », History of Technology, 29.

Dermigny, L., La Chine et l’Occident. Le commerce à Canton au XVIIIe siècle. 1719-1833, Paris : SEVPEN, 1964, 3 volumes.

Dillmann, P., Hilaire-Pérez, L., Verna, C., 2011, L’acier en Europe avant Bessemer, Toulouse : CNRS, collection Méridiennes, série Histoire & Techniques.

Etiemble, R., 1988, L’Europe chinoise. I. De l’empire romain à Leibnitz. II. De la sinophilie à la sinophobie, Paris : Gallimard (coll. Bibliothèque des idées).

Félix, J., 2013, Économie et finances sous l’Ancien Régime : Guide du chercheur, 1523-1789, Histoire économique et financière- Ancien régime, Institut de la gestion publique et du développement économique, 2013.

Forray-Carlier A., Kopplin, M., 2014, Les secrets de la laque française. Le vernis Martin, Paris : Les Arts décoratifs.

Gaborit-Chopin, D., Taburet-Delahaye. E., dir., L’Œuvre de Limoges. Art et histoire au temps des Plantagenêts, Paris, La Documentation française, 1998.

Gaborit-Chopin, D., Tixier, F., dir., L’Œuvre de Limoges et sa diffusion. Trésors, objets, collections, Presses universitaires de INHA – Rennes, 2011.

Gerritsen, A., Riello G., 2015, The Global Lives of Things: The Material Culture of Connections in the Early Modern World, London : Routledge.

Gonzalez, P. Hilaire-Pérez L. dir., 2015, Les savoirs-mondes. Mobilités et circulation des savoirs du Moyen-Âge à l’époque contemporaine, Rennes : PUR.

Grenier, J.-Y., 2003, « Une économie de l’identification. Juste prix et ordre des marchandises dans l’Ancien Régime », in Alessandro Stanziani éd., La qualité des produits en France (XVIIIe-XXe siècles), Paris : Belin, 25-53.

Guillerme, J. & Sebestik, J. 1968, “Les commencements de la technologie”, Thalès, XII, 1-72, réédité dans Documents pour l’histoire des techniques, 2007, 14, 49-122.

Han, Q., 1995, « The role of the French Jesuits in the seventeenth and eighteenth centuries », in K. Hashimoto et al. (dir.), East Asian Science: Tradition and Beyond, Osaka : Kansai University Press, 489-492.

Heyndrickx, J. 1990, Philippe Couplet. S. J. (1623-1693). The Man who brought China to Europe. Monumenta Serica Monograph Series, XXII, Steyler Verlag, Nettetal.

Higgott, S., 2011, The Wallace Collection. Catalogue of Glass and Limoges Painted Enamels, Cambridge.

Hilaire-Pérez, L., 2000, L’invention technique au siècle des Lumières, Paris : Albin Michel.

Hilaire-Pérez, L., 2002, « Cultures techniques et pratiques de l’échange, entre Lyon et le Levant : inventions et réseaux au XVIIIe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 49-1, avril, 89-114.

Hilaire-Pérez, L., 2002, « Diderot’s views on artists’ and inventors’ rights : invention, imitation and reputation », British journal for the history of science, 35, 129-150.

Hilaire-Pérez, L., 2013, La pièce et le geste. Artisans, marchands et savoirs techniques à Londres au XVIIIe siècle, Paris : Albin Michel.

Hilaire-Pérez, L., Lanoë, C., 2011, « Pour une relecture de l’histoire des métiers: les savoirs des artisans en France au XVIIIe siècle », in Vincent Milliot, Philippe Minard, Michel Porret éd., La grande chevauchée. Faire de l’histoire avec Daniel Roche, Genève : Droz, 334-358.

Hilaire-Perez, L., Verna, C., 2009, « La circulation des savoirs techniques du Moyen Âge à l’époque moderne. Nouvelles approches et enjeux méthodologiques », Tracés, n°16, 25-61.

Impey, O. & Jörg C. J.A., Japanese Export Lacquer. 1580-1850, Amsterdam : Hotei Publishing, 2005.

Jami, C., 2012, The Emperor’s new mathematics: Western learning and imperial authority in China during the Kangxi reign (1662-1722), Oxford : Oxford University Press.

Kerr, R., Mengoni, L., Wilson, M., 2011, Chinese Export Ceramics, Londres : V& A Publishing.

Kerr, R., Wood N., 2004 (avec la contribution de Ts’ai Mei-fen et Zhang Fukang), Ceramic Technology, collection Joseph Needham (ed), « Science and Civilisation in China », vol. 5 (Chemistry and Chemical Technology), n° XII, Cambridge : Cambridge University Press.

Kirmizi, B, Colomban, Ph., Blanc, M., 2010, « On-site Analysis of Limoges enamels from 16th to 19th century », J. Raman Spectrosc. 41[10], 1240-1247.

Kirmizi, B., Colomban, Ph., Quette, B., 2010, « On-Site Analysis of Chinese Cloisonné Enamels from 15th to 19th Century », Journal Raman Spectrosc. Vol. 41[7], 780-790.

Kontler, L, Romano, A., Sebastiani, S., Török, Z., (dir.), 2014, Negociating knowledge in early modern empires: a decentred view, New York, Palgrave-MacMillan.

L, B.-H., 2008, Cong dang’an nei pingming kann Qianglong citai falangcai zhuwenti 從檔案內品名看乾隆瓷胎琺琅彩諸問題, Gugong bowuyuan taoci yanjiu zhongxin, éd., Gugong bowuyuan bashi huayan gutaoci guoji xueshu yantaohui lunwenji, Pékin : Zijincheng chubanshe, 123-158.

Landry-Deron, I, 2002, La Preuve par la Chine: la « Description » de J.-B. Du Halde, jésuite, 1735, Paris : Editions de l’EHESS (traduction en chinois par Xu, Minglong : Lan Li, 蓝莉, 2015, Qing Zhongguo zuozheng : Duhede de « Zhonghua diguo quanzhi » 请中国作证:杜赫德的《中华帝国全志》Shanghai : Shanghai shangwu yingshuguan).

Lanoë, C. 2008, La poudre et le fard, une histoire des cosmétiques de la Renaissance aux Lumières, Seyssel : Champ Vallon.

Lemaigre-Gaffier, P., 2016, Administrer les Menus Plaisirs du Roi. La cour, l’État et les spectacles dans la France des Lumières, Seyssel : Champ Vallon.

Limoges, 1992, Trésors d’émail, Limoges : Musée municipal de l’Évêché.

Limoges, 1996, L’Œuvre de Limoges. Cuivres d’orfèvres, Limoges : Musée municipal de l’Évêché.

Limoges, 1999, Valérie et Thomas Becket, L’œuvre de Limoges au temps des princes Plantagenêt, Limoges : Musée municipal de l’Évêché.

Limoges, 2002, La Rencontre des héros, Regards croisés sur les émaux peints de la Renaissance appartenant aux collections du Petit-Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris et du musée municipal de l’Evêché de Limoges, Limoges : Musée municipal de l’Évêché.

Limoges, 2004, Émaux limousins du musée national de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, Limoges : Musée municipal de l’Évêché.

Lin, S. 林姝, 2004, « Cong Zaobanchu dang’an kan Yongzheng huangdi de shenmei qingqu » 從造辦處檔案看雍正皇帝的審美情趣 (Observation sur le goût esthétique de l’empereur Yongzheng à travers les archives du Bureau des travaux du Palais), Gugong bowuyuan yuankan, vol. 116, 90-119.

Marcheix, M., 1977, « Limoges enamels », The James A. de Rothschild Collection at Waddesdon Manor, Glass and enamels, Fribourg.

McCausland, S. 2002, « The Emperor’s Old Toys: Rethinking the Yongzheng (1723-25) Scroll of Antiquities in the Percival David Foundation », Transactions of the Oriental Ceramic Society, vol. 66, 65-74.

Minard, P., Kaplan, S. L., éd., 2004, La France, malade du corporatisme ? XVIIIe-XXe siècles, Paris : Belin.

Müsch, I. , Stege, H. dir., Neue Forschungen zum Maleremail aus Limoges – New research on Limogres painted enamels, Braunschweig, Herzog Anton Ulrich-Museum, 2004.

Müsch, I., 2002, Maleremails des 16. und 17. Jahrhunderts aus Limoges, Herzog Anton-Ulrich-Museum Braunschweig, Braunschweig.

Namur, 1996, Émaux de Limoges XIIe – XIXe siècle, Namur : Musée des arts anciens du Namurois.

Nathan S., 1996, Medicine, Philosophy and Religion in Ancient China: Researches and Reflections, Aldershot : Variorum.

Nathan, S. éd., 2000, Science and Civilisation in China, volume 6: Biology and Biological Technology, Part VI: Medicine, Joseph Needham et Lu Gwei-djen, Cambridge : Cambridge University Press.Nekrassova, E. 2009, The Azure and gold of Limoges, Twelfth to fourteenth Century Enamel, Exhibition catalogue, Saint-Petersburg, The State Hermitage Publishers.

Netzer, S., 1999, Maleremails aus Limoges, Berlin, Kunstgewerbemuseum.

Notin, V., 2012, « L’émail peint : De Limoges à Pékin », Bulletin de la société archéologique et historique du Limousin, t. CXL, 85-107.

O’Brien, P., 2009, « Geopolitics of a global industry. Eurasian divergence and the mechanization of textile production in England », in Giorgio Riello et Prasannan Parthasarathi éd., The Spinning World. A Global History of Cotton Textiles,1200-1850, Oxford : Oxford university press (Pasold), 351-365.

Paris – New York 1995, L’Œuvre de Limoges. Émaux limousins du Moyen Âge, Paris, Musée du Louvre, New York : Metropolitan Museum.

Paris-Cluny, 2016, Les émaux de Limoges à décor profane. Autour des collections du cardinal Guala Bicchieri, Paris : Musée national du Moyen Âge, RMN.

Paris, 1995,

Paris, 2003, Un Temps d’exubérance, Les arts décoratifs sous Louis XIII et Anne d’Autriche, Paris : Grand-Palais, RMN.

Paris, 2008,

Parthasarathi, P., 2013, « Comparison in global history », Writing the History of the Global. Challenges for the 21st Century, Oxford : OUP, 69-82

Pierson, S. & Barnes A., 2003, A Collector’s Vision: Ceramics from the Qianlong Emperor, Londres : Percival David Foundastion of Chinese Art, University of London.

Pierson, S., Zhao, B., éds, 2015, numéro spécial “Fake and faking in Chinese ceramics, 17th-20th century”, Orientations, 46[8].

Pomeranz , K., 2000, The Great Divergence : China Europe and the Making of the Modern Wold Economy, Princeton, Princeton University Press (trad. fr. : 2010), Une grande divergence : La Chine, l’Europe et la construction de l’économie mondiale, Paris : Albin Michel.

Quette, B., éd., 2011, Cloisonné, Chinese Enamels from the Yuan, Ming and Qing Dynasties, Yale, Yale University Press.

Raveux, O. 2012, « Entre réseau communautaire intercontinental et intégration locale : la colonie marseillaise des marchands arméniens de la Nouvelle-Djoulfa (Ispahan), 1669-1695 », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 59-1, 83-102.

Rawson, J., 2005, éd., China: The Three Emperors, 1662-1795, Londres : The Royal Academy.

Ribard, D., 2010, « Le travail intellectuel : travail et philosophie, XVIIe-XIXe siècle », Annales HSS, n° 3, 715-742.

Riello, G. Parthasarathi, P. (dir.), 2009, The Spinning World. A Global History of Cotton Textile, 1200-1850, Oxford, OUP.

Roche, D., 1989, La culture des apparences, Paris : Fayard.

Romano, A., 2016, « Martino Martini between the Chinese and the Manchu: flexibility of missionary knowledge or political uncertainties? », C. Jami (dir.), Human Mobility and the Spatial Dynamics of Knowledge: Situating Science, Technology and Medicine in, Late Imperial China, Paris : HIEC, à paraître.

Rosenberg, N., 1972, “Factors affecting the diffusion of technology”, Explorations in Economic History, 1972, X, 3-32.

Sargentson, C., 1996, Merchants and luxury markets. The Marchands Merciers of Eighteenth-Century Paris, London, Victoria and Albert Museum.

Schäfer, D., 2011, The crafting of the 10.000 things : knowledge and technology in 17th century China, Chicago : The University of Chicago Press.

Schäfer, D., 2012, éd, Cultures of Knowledge : Technology in Chinese History, Leyde : Brill.

Schäfer, D., 2013, « Technology and innovation in global history and the history of the global », in Maxine Berg éd., Writing the History of the Global. Challenges for the 21st Century, Oxford, OUP, 147-164.

Shih C.-F. 施靜菲,2009, Yongzheng chao falang qi zhong de fanggu pingwei雍正朝琺瑯器中的仿古品味 (Le goût archaïque dans les émaux peints du règne de Yongzheng), Gugong xueshu yeukan故宮文物月刊, vol. 319, 76-83.

Shih C.-F., Peng Y.-C. 彭盈真, 2012,Cong wenhua mailuo tantao Qingdai youshangcai mingci – Falangcai, Yangcai, and Fencai 從文化脈絡探討清代釉上彩名詞-琺琅彩,洋彩與粉彩 (Discussion sur la terminologie des émaux sur couverte selon l’origine culturelle-Falang, Yangcai, et Fencai), Gugong xueshu jikan, 2012 (29/4), 1-74.

Shih, C.-F., 2013, Wenhua jingji : Chaoyue qiandai,bimei xiyangde Kangxi chao Qinggong hua falang文化競技:超越前代、媲美西洋的康熙朝清宮畫琺瑯 (Concurrence culturelle : Les émaux peints du règne de Kangxi dont la qualité est sans précédent et dépasse celle des émaux euroépens), Minsu quyi, vol. 182 (2013/12), 149-219.

Shih, C.-F., Wang, C.-C. 王崇齊, 2013, Qianlongcao Yue haiguan chengzuo zhi ‘Guang falang’ 乾隆朝粵海關成做之「廣琺瑯」(Les émaux du Canton produits sur la commande de la cour), Meishu shi yanjiu jikan美術史研究集刊, vol.35, 87-184.

Silos-Bruxelles, 2001, De Limoges a Silos, Madrid/Bruxelles : Silos Sociedad estatal para la Acción cultural exterior.

Souza, G. B., 2009, « The French connection : Indian cotton and their earmy modern technology », in Riello, G. Roy, T. (dir.), 2009, How India Clothed the World. The World of South Asian Textiles, 1500-1850, Leyde : Brill, 347-364.

Thébaud-Sorger M., 2009, L’aérostation au temps des Lumières, Rennes : PUR.

Tuetey, A., « Inventaire des laques anciennes et des objets de curiosité de Marie-Antoinette confiés à Daguerre et Lignereux, marchands bijoutiers, le 10 octobre 1789 (26 frimaire an II) », Archives de l’Art français, 1916, tome VIII, p. 286-319.

Turin, 2013, Il collezionista di meraviglie. L’Ermitage di Basilewski, Torino : Palazzo Madama.

Verdier , P., 1977, « Limoges Painted Enamels », Enamels, rugs and silver in the Frick Collection, New York.

Verdier, P., 1967, The Walters Art Gallery. Catalogue of the Painted Enamels of the Renaissance, Baltimore.

Verdier, P., 1995, « Limoges enamels », The Taft Museum : Its History and collection. European decorative arts, New York.

Vérin, H., 2007, « La technologie : science autonome ou science intermédiaire ? », Documents pour l’histoire des techniques, 14, 134-143.

Verna, C. , 2008, « »Moulin à fer » : l’héritage de Bertrand Gille“ », in Durand Aline éd., Jeux d’eau. Moulins, meuniers et machines hydrauliques, XIe-XXe siècle, Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence, 273-286.

Wagner, D. B., 2008, Ferrous Metallurgy, Volume 5, Part 11 of Joseph Needham’s Science and Civilisation in China, Cambridge : Cambridge University Press.

Wang, G.-Y. 2006, « Cong gugong cang Qingdai zhici guanyang kan Zhongguo gudai guanyang zhidu – Qingdai yuyaochang yanjiu zhi er » 從故宮藏清代制瓷官樣看中國古代官樣制度—清代御窯廠研究之二 (Analyse du système des modèles officiels de la Chine ancienne à partir des modèles en céramique des Qing conservés au Musée du palais – 2e volet de l’étude sur la manufacture impériale des Qing), Gugong bowuyuan yuankan, vol. 128, 6-28.

Wang, G.-Y.王光堯, 2004, « Qing dai yuyaochang de jianli yu zhongjie – Qing daiyuyaochang yanjiu zhi yi » 清代御窯廠的建立與終結—清代御窯廠研究之一 (La création et le déclin de la manufacture impériale des Qing – 1e volet de l’étude sur la manufacture impériale des Qing), Gugong bowuyuan yuankan, vol. 112, 35-47.

Watson, Sir F. & Whitehead, J., 1991, « An inventory dated 1689 of the chinese porcelain in the collection of the Grand Dauphin, son of Louis XIV, at Versailles », Journal of the History of Collections, 3, n° 1, 13-52.

Weinhold, 2008, Maleremail aus Limoges im Grünen Gewölbe, Staatliche Kunstsammlungen Dresden, München-Berlin Deutscher Kunstverlag.

Wong, B., 1997, China Transformed: Historical Change and the Limits of European Experience, Ithaca : Cornell University Press.

Wood N, 1999, Chinese Glazes: Their Origin, Chemistry and Recreation, , Philadelphie : University of Pennsylvania Press-A & C Black (Publishers) Ltd.

Xu, X.-D., 2015, « Europe-China-Europe: The Transmission of the Craft of Painted Enamel in the Seventeenth and Eighteenth Centuries », in Maxine Berg éd., Goods from the East, 1600-1800. Trading Eurasia, Houndmills, Basingstoke, Hampshire : Palgrave Macmillan, 92-106.

Yu, P.-C., 2014, Lang Shining yu ciqi 郎世寧與瓷器 (Castiglione et la porcelaine), Gugong xueshu jikan, 32[2], 1-38.

Zhao, B., 2010, « Administration, savoir technique et reconnaissance impériale : Tang Ying 唐英 (1682-1756) », Revue de Synthèse, t.131, série n° 3, 307-341.

Zhao, B., 2016, « Tang Ying 唐英 (1682-1756) and Jingdezhen: Exceptional itinerary of an imperial baoyi in the long 18th century », in Jami, C., éd., Human Mobility and the Spatial Dynamics of Knowledge: Situating Science, Technology and Medicine in Late Imperial China, Paris : Institut des Hautes Etudes Chinoises, sous presse.

Zhu, J.-J. 1982, Qingdai huafalang qi zhizao 清代畫琺瑯器制造 (La fabrication des émaux sous les Qing), Gugong bowuyuan yuankan, n° 96, 67-76.

Interactions technologiques, culturelles et diplomatiques (fin XVIIe – milieu XIXe siècle)