Journée d’études – Vernis, glaçures, pigments. Techniques et savoir-faire sur la longue durée – 11 mai 2017

Journée d’études

Vernis, glaçures, pigments (II)
Techniques et savoir-faire sur la longue durée

Jeudi 11 mai 2017
10h-17h – Centre de Restauration des Musées de France

Coordonnée par Anne-Solenn Le Hô (C2RMF), Marie Thébaud-Sorger (CAK) et Bing Zhao (CRCAO) dans le cadre du séminaire mensuel du groupe TaK- Histoire des Techniques à Koyré « Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation » et du LIA TrEnamelFC

      En considérant les objets comme « sources » cette seconde journée de réflexion consacrée aux savoirs, pratiques et techniques des laques et vernis, mettra en dialogue historiens des techniques et de l’art, conservateurs, praticiens et physico-chimistes autour de leurs circulations, adaptations et reconstitutions sur le temps long.

En insistant autant sur les gestes techniques et les composants utilisés, les pratiques des acteurs du passé ne sont compréhensibles qu’en les restituant dans leur contexte de fabrication et de diffusion (production/consommation), permettant d’ouvrir une réflexion plus globale sur ces savoirs de « surface »  et de finitions, communes au delà des vernis à toute sorte d’enduits, émaux, dorures, étamages, notamment à travers la question de l’imitation des matériaux imitant tel ou tel effets (doré, émail etc..).

À travers trois tables rondes thématiques il s’agira de comprendre comment des procédés ancrés dans la tradition peuvent évoluer et se renouveler, en confrontant de manière dynamique l’articulation entre l’analyse historique des sources anciennes (manuscrits, écrits prescriptifs imprimés), les échantillons et objets et le recours aux techniques contemporaines d’analyses.

 

9h30
Accueil/Café

10h
Présentation de la journée

10h30-12h
Table ronde 1
Etude des sources écrites, génétique artistique et reconstruction.
animée par Anne-Solenn LE HO (C2RMF)

Dans ce volet nous souhaiterions interroger au regard des connaissances actuelles la diversité des sources (descriptions techniques, traités, objets) et redonner une voie au praticien dans la compréhension des procédés et la restitution des gestes et savoir faire anciens. Comment ces sources peuvent fournir des informations mais également influencer les travaux ? Du point de vue des enquêtes et de l’historiographie, quelles ont été les recherches pratiques, les terrains qui ont été menés et les résultats?

François PEREGO (Chercheur indépendant, Restaurateur) : Recette et reconstitution du « vernis à l’or » de Turquet de Mayerne (1620- 1640)

Anne HOUSSAY (Cité de la musique) : Une histoire de la  recherche pour les vernis de violon : Koen Padding et ses notes sur les vernis

12h-13h30
Pause déjeuner

13h30-15h
Table ronde 2
Confronter les espaces temporels et géographiques différents
Animée par ZHAO Bing (CNRS/CRCAO)

L’émergence des pratiques consuméristes à la période moderne a accompagné la circulation accrue d’objets précieux et de collection, leur reproduction puis l’adaptation pour des clientèles se diversifiant (des consommations curiales aux biens de demi-luxe voire à des marchés larges). Nous souhaiterions ici aborder les réseaux d’échanges et d’influence entre Extrême Orient et Europe à travers différents traitements de surface (émaux, laques, glaçures). Comment y a-t-il eu diffusion et perduration des savoirs, résistance des procédés anciens et/ou concomitance de procédés ? Quel est le lien entre les modes de production et de consommation ? De quelle manière l’usage des matériaux et leurs adaptations/substitutions dépendent tant de contextes économiques et politiques que de ressources localisées. La nécessité de travailler sur des ensembles (d’objets) questionne parfois la faible représentativité des échantillons et des traces écrites.

Stéphane CASTELLUCCIO (Centre André Chastel, Paris-Sorbonne) : Décrire, comprendre et reproduire. La connaissance de la technique de la laque en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles.

ZHANG Li (Département des objets d’art, Musée du Palais de Pékin) : Les techniques des laques monochromes : origines et évolution.

GUO Fuxiang (Département de la vie curiale, Musée du Palais de Pékin) : Le traitement de surface des objets en jade sous Qianlong (1736-1795). 

15h
Pause Café

15h30-17h00
Table ronde 3
Imiter : emprunt à des modèles et goût de l’artifice
Animée par Romain THOMAS (Université de Nanterre) Marie THEBAUD-SORGER (CNRS/CAK)

La question de l’imitation ouvre sur une approche plus générale des techniques des revêtements de surface. Cette question double, renvoie pour une part à la capacité d’imiter les vernis anciens donc aux restitutions plus ou moins fidèles (engageant moults ajustements et interprétations), une pratique centrale également dans les processus d’apprentissage et de perfectionnement, entrainant copies, répliques et variantes aux modèles. Par ailleurs elle désigne le moyen, par l’application de vernis et lasures, d’imiter d’autres matières. Cette pratique ancienne notamment pour reproduire les effets des matériaux précieux (effets de dorure, d’émail, de marbre, des pierres précieuses) dépend à la fois de l’élargissement de la demande, de l’essor du collectionnisme et témoigne également d’une esthétique (culture des apparences) prônant les jeux de la répétition, du trompe l’œil et le goût pour l’artifice.

CHEN Lihua (Institut des recherches sur les techniques artisanales de la cour, Musée du Palais de Pékin) : Les techniques de traitement de surface du laque dit « peau de rhinoceros (Rhinoceros skin laquer) et du laque gravé. 

Discutants :
Anne Foret Carlier (conservatrice au musée des Arts décoratifs)
Anne Jacquin (restauratrice)
Sébastien Pautet (Université Paris Diderot)
Fabien Simon (Université Paris Diderot)

C2RMF
Palais du Louvre – Porte des Lions
14, quai François Mitterrand
75001 Paris
http://c2rmf.fr/informations-pratiques

Important
Nous remercions les personnes extérieures au C2RMF de bien vouloir annoncer leur venue d’ici le mardi 9 mai, en envoyant un message à l’adresse suivante :

anne-solenn.leho@culture.gouv.fr

Centre Alexandre Koyré (EHESS/CNRS/MNHN), Centre de Restauration des Musées de France (C2RMF), Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale (CRCAO)

 

 

1er colloque international LIA « Les présents diplomatiques entre la Chine et l’Europe aux 17e-18e siècles »

 

Colloque international

Les présents diplomatiques
entre la Chine et l’Europe aux XVIIe-XVIIIe siècles

***
17-18世纪中国与欧洲
外交礼品往来
***
Diplomatic Gifts
between China and Europe

in the 17th-18th centuries

4 et 5 mai 2017, Paris

Peut-on employer le terme « cadeaux diplomatiques » pour ce qui concerne les XVIIe-XVIIIe siècles entre la Chine et les pays européens, alors que dans la tradition chinoise, tout pays étranger n’était qu’un vassal devant l’empereur de Chine ? Nous regroupons en fait sous ce terme tous les objets destinés à être offerts par une cour européenne ou un membre de la famille royale ou aristocratique à l’empereur de Chine, aux princes, et aux mandarins, et réciproquement.

Dans ce contexte des échanges officiels, les présents soigneusement choisis sont porteurs d’une fonction politique de faire-valoir, en plus des caractéristiques formelles propres aux objets dotés de pouvoirs de séduction. Agissant ainsi comme objets de pouvoir et de courtoisie, leur nature est ambivalente : les caractéristiques intrinsèques (esthétique, économique et technique) doivent refléter aussi bien l’identité de celui qui offre que celle de celui qui reçoit. En plus de la matérialisation du pouvoir suprême, les objets « exotiques » de prestige par excellence, assument également de multiples autres fonctions sociales entre autres, le témoignage de respect et de confiance, le moyen d’introduction et d’obtention de faveurs.

Le colloque sera l’occasion de faire dialoguer entre elles les sources primaires, en particulier les archives (imprimées et surtout manuscrites) issues de traditions textuelles différentes et de contextes sociaux qui s’ignoraient. L’objectif est de construire une histoire des échanges à « plusieurs voix » et à une réalité sociale multiple.

(Pour agrandir : clic droit + afficher l’image)

Colloque international organisée par le programme LIA TrEnamelFC (trenamelfc.hypotheses.org) avec les soutiens du CRCAO, CCJ, ICT, CAK, CNRS et PSL.

Organisateurs : Liliane Hilaire-Pérez (ICT/CAK), Isabelle Landry-Deron (CCJ), Sébastien Pautet (ICT), Fabien Simon (ICT), Bing Zhao (CRCAO)

 

4 mai 2017
Salon de la Maison de l’Asie
22, avenue du Président Wilson, 75016, Paris

9h00-9h15
Introduction

Bing Zhao 赵冰 (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale)
Le projet LIA TrEnamelFC et la question de l’efficacité des objets diplomatiques // 珐琅技术中法联合实验室和外交礼品的社会功能 // The LIA TrEnamelFC Project and the Question of the Efficacy of Diplomatic Objects

9h15-10h15
1ère session
« Les premiers échanges sino-français : pratiques et acteurs »

Présidence de séance : Catherine Jami 嘉玲(Centre Chine, Corée, Japon)

9h15-9h45 : Stéphane Castelluccio (Centre André Chastel)
Louis XIV et l’Orient : séduire et être séduit // 路易十四与东方:诱惑与被诱惑 // Louis XIV and the Orient: To Seduce and Be Seduced

9h45-10h15 : Nathalie Monnet (Bibliothèque nationale de France)
Diplomatie jésuite ou diplomatie d’Etat ? // 耶稣会外交还是国家外交 ? // Jesuit Diplomacy or State Diplomacy?

10h30-12h30
2e session
« Les objets émaillés,
cadeaux privilégiés des échanges sino-européens
aux XVIIe-XVIIIe siècles »

Présidence de séance : Sébastien Pautet (Identités, Cultures, Territoires)

10h30-11h00 : Emily Byrne Curtis (chercheuse indépendante)
Aspects of a Multi-faceted Process: The Circulation of Enamel Wares between the Vatican and Kangxi’s Court (1662-1722) // 康熙宫廷与梵蒂冈之间的珐琅器物互赠

11h00-11h30 : Isabelle Landry-Deron 蓝莉 (Centre Chine, Corée, Japon)
La circulation des objets émaillés entre la France et la Chine d’après les sources missionnaires françaises // 从传教士书信看中法之间珐琅器物的流动 // The Circulation of Enameled Objects Between France and China According to French Jesuit Missionary Sources

11h30-12h15 : Li Zhang 张丽 (Département des objets d’art, Musée du Palais de Pékin)
L’évolution de la technique des émaux peints en Chine au contact de l’Europe // 画珐琅工艺在清宫中的发展 // Evolution of the Technique of Painted Enamels in China in Relation to Contact with Europe

12h15-12h45 : Bing Zhao (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale)
Nouveaux regards sur les objets européens introduits à la cour des Mandchous aux XVIIe-XVIIIe siècles : le cas des objets émaillés // 17-18世纪欧洲礼品在清宫:以珐琅器物为例 // New Approaches to the Impact of European Objects Introduced into the Manchu Court in the 17th–18th Centuries: The Case of Enameled Objects 

 

5 mai 2017
U
niversité Paris Diderot, place Paul Ricoeur, 75013 Paris
Bâtiment Olympe de Gouge, salle M019

9h15-10h45
3e session
« Les échanges étatiques sino-européens
de la 2e moitié du XVIIIe siècle »

Présidence de séance : Liliane Hilaire-Pérez (ICT/Centre Alexandre Koyré)

9h15-10h00 : Guo Fuxiang 郭福祥 (Département de la vie curiale, Musée du Palais de Pékin)
Tribut ou cadeaux diplomatiques : le devenir des objets offerts par la mission Macartney à la cour des Qing // 礼品与贡品:英国马嘠尔尼使团的礼品及其在清宫的境遇  // Tribute or Diplomatic Gifts: The Fate of Objects Offered by the Macartney Mission to the Qing Court

10h00-10h45 : John Finlay (Centre Chine Corée Japon)
Henri Bertin and the Presents from Louis XV to the Qianlong Emperor //  亨利 贝儿丹与路易十五送给乾隆皇帝的礼品

11h00-13h00
4e session
« Les perspectives historiques et comparatives »

Présidence de séance : Fabien Simon (Identités, Cultures, Territoires)

11h00-11h30 : Indravati Félicité (Identités, Ccultures, Territoires)
Les cadeaux diplomatiques dans les échanges entre les cours européennes et asiatiques à l’époque moderne : un aperçu des orientations de la recherche // 近代欧洲与亚洲国家之间的外交往来:当下研究方向概述 // Diplomatic Gifts in the Exchanges Between European and Asian Courts in the Modern Period: An Overview of the Approaches to Research

11h30-12h00 : Marie-Laure de Rochebrune (Musée du château de Versailles)
Les porcelaines de Sèvres envoyées en guise de cadeaux diplomatiques à l’empereur de Chine par les souverains français dans la seconde moitié du XVIIIe siècle // 18世纪后半叶法国国王送给中国皇帝的赛弗尔瓷器 // Sèvres Porcelains Sent in the Form of Diplomatic Gifts to the Emperor of China from the Rulers of France in the Second Half of the 18th Century

12h00-12h30 : Françoise Wang-Toutain  (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale)
Présents diplomatiques, Présents de longévité. Les cadeaux offerts par les dignitaires tibétains laïcs et religieux à la cour impériale mandchoue // 外交礼品,万寿礼品:藏傳佛教大喇嘛进贡给满清皇帝的礼品 // Diplomatic Gifts, Gifts of Longevity: Gifts Offered by Tibetan Lay and Religious Dignitaries to the Manchu Imperial Court

12h30-13h00 : Kee Il Choi (University of Leiden)
‘In All Things Must the Ancients be Imitated:’ Vases and Diplomacy at the Qing court // 仿古风尚:清宫的“瓶”与外交关系

 

Plan d’accès / Map / : Plan Acces Olympe